« Post-polarisation »

Événement

« Post-polarisation »

Les deux films projetés au Ciné-Bal de l’Aubette 1928 , « Night Soil: Economy of Love » et « Progress vs. Regress », résument le fil rouge des œuvres de Melanie Bonajo (1978), réalisatrice, productrice, sculpteure, photographe, performatrice : un reflet tendre et critique des développements technologiques qui semblent rendre notre environnement direct encore plus stérile.

« Night Soil : Economy of Love » (30’), décrit un mouvement fondé à Brooklyn par des femmes travaillant dans le domaine du sexe, qui considèrent leur travail comme une façon de réclamer du pouvoir dans une zone de plaisir habituellement dominée par des hommes ; leur mission étant de réarranger des idées préconçues sur le plan sexuel et sur l’intimité. Elles se présentent comme les déesses d’un temple, qui en exerçant leur mission sexuelle, élèvent le client mâle également vers un état divin.

« Progress vs. Regress » (55’) est une réflexion teintée d’humour sur les changements provoqués par les inventions modernes, tels qu’ils sont perçus par des personnes approchant l’âge de cent ans. Cette génération a (sur)vécu à un siècle aux modifications technologiques, industrielles et digitales soudaines. À travers diverses expériences ludiques mettant en scène les résidents d’une maison de retraite, ce film nous incite à réajuster notre regard sur les personnes âgées, notamment sur leurs besoins corporels. En même temps, il informe la jeune génération sur l’impact de ces nouvelles technologies.

Les interventions de Melanie Bonajo au Palais de Tokyo (Paris), au Tate Modern (Londres), au MoMA (New York) et au Stedelijk Museum (Amsterdam), témoignent de sa renommée internationale. Une première pour Strasbourg à ne pas manquer !