Second volet de la trilogie de courts-métrages néerlandais…. et second franc succès !

Article publié le 20-04-2015 par Webmestre

Second volet de la trilogie de courts-métrages néerlandais…. et second franc succès !

La salle « Ciné-bal » de l’Aubette s’est remplie aussi vite que pour le premier volet et la centaine de spectateurs venue assister à la rétrospective de l’avant-gardiste Emiel van Moerkerken (1916-1995) n’a pas été déçue. Ce photographe, doté d’un sens de l’humour et de l’absurde, préférait être présenté comme cinéaste. Le public pour qui c’était bien plus qu’une simple découverte, l’a compris au long des sept courts-métrages inédits, dont certains muets, qui composaient la soirée. Certes, les images portaient la marque de l’œil d’un photographe, mais c’était bien un cinéaste qui les avait mises en mouvement, et avec quel talent !